UBATS-HORSPISTES
Bénédiction de l'Orgue
 
Dimanche 18 Septembre 2011
 
par Mgr Jacques Perrier, évêque de Tarbes et Lourdes

L'orgue de l'église des Templiers

La génèse du projet

L’Eglise Saint-André de Luz-Saint-Sauveur, édifice remarquable, a été un des tous premiers monuments pyrénéens à être classé parmi les monuments historiques. Cet édifice n’a jamais possédé d’orgue à tuyaux. Pour tant pendant 30 ans (1968-1999) l’abbé GALAN curé de la paroisse et passionné de musique a permis à de nombreux jeunes d’apprendre la musique et surtout l’harmonium et l’orgue. En 1980 un orgue électronique acheté, par la paroisse et la mairie, permit de donner de nombreux concerts qui restent aujourd’hui dans les mémoires des luzéens et valléens. Mais faute d’entretien celui est maintenant mal en point.

 

La décision du projet

Aujourd’hui, grâce à la volonté du Curé de l'ensemble paroissial du Pays Toy, relayé par le maire de Luz Saint-Sauveur et son Conseil Municipal, la décision de construire un orgue à tuyau a été prise. Une équipe d’élus ,de techniciens et de bénévoles, secondés par des experts ont élaboré le cahier des charges et le dossier d’appel d’offres .

 

Pourquoi un orgue de style allemand ?

L’idée de réaliser un orgue de style allemand s’est imposée dès le commencement. En effet pour le développement culturel et le rayonnement de l’orgue dans la vallée des gaves, les décideurs du projet ont souhaité compléter le parc instrumental existant, afin de pouvoir à terme organiser une «petite route des orgues» en vallées des gaves avec des styles différents (Saint-Savin, Cauterets, Lourdes....). Ce type d’orgue n’est pas représenté dans le département, et il permettra l’interprétation du répertoire le plus illustre consacré à cet instrument, en particulier celui de Jean-Sébastien BACH et de son école.

Après appel d’offres, c’est l’entreprise alsacienne KOENIG qui a été retenue, pour son sérieux et son expérience de la facture d’orgue allemande.

 

Cet instrument, de 14 jeux 2 claviers 1 pédalier, d’esthétique allemande, sera placé contre le mur sud de l’église. Il possédera 882 tuyaux d’étain et de bois. Il sera l’oeuvre d’Yves Koenig, maître facteur d’orgues alsacien, spécialiste de la facture des orgues d’Allemagne du Nord.

 

 

 

Dernière mise à jour : 17 octobre 2017